C'est quoi l'achat compulsif?

L’oniomanie correspond à des comportements et des besoins excessifs, non contrôlés, de dépenser et d’acheter. On parle aussi d’achats compulsifs. Bien souvent, l’acte d’achat est plus important que l’objet acheté.

Cette dépendance est de plus en plus fréquente avec l’avènement d’Internet. En plus de vivre une stimulation et une tentation importantes, avec des publicités omniprésentes, il ne nous a jamais été aussi facile d’acheter, presque sans effort.  

Ce qui motive les achats compulsifs

C’est très variable d’une personne à une autre, et parfois d’un épisode compulsif à un autre.

  • Vouloir dépenser son argent le plus vite possible
  • Désirer donner et offrir aux autres (même si on n’a pas de ressources suffisantes), en quelque sorte pour acheter son entourage
  • Dépenser plus, travailler plus, gagner plus, dépenser plus, travailler plus, etc.
  • Collectionner, amasser le plus de choses possible
  • Lutter contre ses émotions, les contrer

LES CAUSES DE L'ONIOMANIE

  • Troubles de santé mentale : anxiété, autre addiction, etc. On cherche alors à atténuer ces troubles avec l’achat
  • Perturbations hormonales et neurobiologiques
  • Culture du capitalisme, de la consommation, surexposition publicitaire
  • Traumatismes de l’enfance
  • Hérédité et modèles familiaux
billets canadiens
ballon avec rabais et sac

LES SIGNES DE L'ONIOMANIE

  • Besoin fréquent et irrésistible d’acheter
  • Solitude durant l’acte d’achat
  • Pensées obsessionnelles d’achat
  • Besoin de toujours plus
  • Perte de contrôle sur l’achat
  • Acte d’achat court mais puissant et répété
  • Émotions associées à l’achat très fortes : euphorie, joie, apaisement, excitation, plaisir, déception puis frustration, culpabilité, remords, honte.
  • Effets sur la santé mentale : dépression, troubles de l’alimentation, personnalité…
  • Comportements de déni, mensongers, manipulation, vol

QUE FAIRE SI ON SOUFFRE D'ONIOMANIE?

  • Quel est l’impact réel de cette addiction, de notre consommation et de nos besoins dans notre quotidien?
  • S’interroger sur ses besoins, ses ressources financières, sa consommation
  • Rejoindre des associations de soutien
  • Consulter un.e professionnel.le comme un psychothérapeute pour comprendre l’origine de son oniomanie et travailler ses croyances
  • Aller chercher une aide financière pour apprendre à gérer son budget et être mieux encadré.e
  • Se désabonner des infolettres commerciales, bloquer les publicités de son navigateur Web
  • Se laisser un temps de réflexion avant un achat
  • Utiliser de l’argent physique plutôt qu’une carte bancaire peut aussi aider à prendre conscience de ses dépenses
  • Pratiquer le yoga, la relaxation, la respiration, la méditation, l’hypnose… Tout ce qui permet de connecter au moment présent
  • Trouver des activités qui détourne notre attention de l’achat : le sport, la lecture, les activités sociales