C'est quoi, la dépendance affective?

La dépendance affective est un trouble de la personnalité dépendante. Il s’agit d’une véritable addiction à la relation et à l’autre auprès duquel la personne dépendante va chercher à combler un manque affectif.

quant à la codépendance...

La codépendance est également un trouble de la relation. Elle concerne les personnes qui sont dépendantes d’un rôle de « sauveur » ou d’aide vis-à-vis d’une autre personne.

Que ce soit au sein de relations amicales, familiales, amoureuses, la personne qui souffre de codépendance va aider l’autre à n’importe quel prix, quitte à sacrifier ses propres besoins. Bien que cela puisse lui engendrer de la colère, de la frustration, elle continue d’alimenter ce cycle qui vient aussi combler un certain manque d’estime personnelle. 

D'où ça vient?

Généralement, les personnes souffrant de dépendance affective ont manqué d’amour et d’attention pendant leur enfance. Habituellement, cela est dû à cause d’une dysfonction du milieu familial, mais elle peut également être provoquée par un traumatisme, comme l’intimidation à l’école, par exemple.

Une fois adulte, le sentiment de ne pas mériter d’affection demeure, provoquant un manque de confiance en soi ainsi qu’une peur constante de perdre l’autre. Les personnes en couple auront, par exemple, l’angoisse permanente d’être quittées, que l’autre cesse de les aimer.

La personne dépendante affective tente de reproduire inconsciemment une relation insatisfaisante de son enfance, ce qui l’amène invariablement à vivre des relations douloureuses. Malgré qu’elle éprouve de la souffrance et de la frustration dans sa relation, puisque ses besoins affectifs ne sont pas comblés, elle éprouve de la difficulté à rompre et à se détacher de son partenaire ou de certaines personnes de son entourage.

QUE FAIRE QUAND ON SOUFFRE DE DÉPENDANCE AFFECTIVE?

  • Faire des activités qui font du bien et augmenter leur fréquence : sport, art, musique, etc. En plus de développer l’autonomie, cela amène un sentiment de fierté personnelle
  • (Re)Prendre contact avec des personnes qu’on apprécie et qui nous apprécient
  • Oser dire non et s’affirmer, remarquer comment cela impact l’humeur 
  • Apprendre à s’aimer pour augmenter son estime personnelle, en notant 3 fiertés chaque jour, par exemple
  • Rester à l’écoute de son corps, de son mental et de ses besoins
  • Pratiquer la présence à soi : yoga, respiration, méditation, etc.
  • Consulter des ressources professionnelles pour se faire aider. Notre thérapeute, Andréanne Hatin, offre des services spécifiquement sur l’autonomie affective à prix abordable. Les psychologues, hypnothérapeutes, thérapeutes en relation d’aide et travailleurs sociaux de la clinique sont tous outillés pour vous accompagner.