Se libérer de la dépendance affective

Ballon en forme de coeur libérés dans le ciel

Qu’est ce que la dépendance affective?

On peut se sentir dépendant affectivement de son partenaire de vie, d’un enfant, d’un ami ou des autres en général. Le bien-être repose alors essentiellement sur autrui et on peut avoir de la difficulté à reconnaitre et à combler ses propres besoins.

La dépendance affective souvent masquée par le voile de l’amour inconditionnel ou de la victimisation, peut conduire à une relation déséquilibrée et à un sentiment d’oppression, loin, donc, de l’idéal d’une relation saine, nourrissante et respectueuse. Rompre avec cette dépendance ne signifie pas renoncer à la connexion, il s’agit d’apprendre à être en interaction avec l’autre personne tout en conservant son indépendance émotionnelle.

Mais comment sortir de la dépendance affective?

Découvrons ensemble des stratégies pour briser les chaînes de la dépendance affective!

Couple à vélo se tenant la main

Retrouver votre autonomie affective

Une des principales stratégies est de développer son autonomie affective, c’est à dire cette capacité à ne pas dépendre d’autrui pour son propre bien-être. L’objectif est d’être en mesure de se détacher de l’opinion ou des réactions de l’autre personne, de ne pas attendre qu’elle réponde à nos besoins et de s’épanouir de manière indépendante. L’autonomie affective permet de développer des relations saines, durables et authentiques, où chacun se sent libre et heureux.

Faites confiance!

La confiance n’est pas qu’un mot lancé à la légère; c’est le pilier sur lequel repose l’équilibre délicat d’une relation saine. Imaginez-la comme le sol fertile permettant à l’amour ou à la relation de s’épanouir, offrant à chaque personne la liberté et la sécurité nécessaire sans la crainte d’être trompée ou contrôlée.

Communiquez ouvertement et régulièrement

Partagez vos pensées et inquiétudes sans attendre que l’autre les devine. Parler ouvertement de vos sentiments et besoins, tout en accueillant ceux de votre partenaire, crée un environnement de confiance et d’authenticité.

Pratiquez l’empathie pour sortir de la victimisation

Efforcez-vous de comprendre les expériences, perspectives, et émotions de l’autre personne. L’empathie vous aidera à ne pas prendre les choses personnellement et à reprendre du pouvoir sur votre vie.

Couple se tenant la main

N’abandonnez pas vos passions personnelles

Chaque individu a des passions qui lui sont propres et il est crucial de les cultiver. Ces activités enrichissent votre relation, elles renforcent votre estime de soi, vous rendent heureux et contribuent à votre épanouissement.

Cultivez un soutien sans jugement ni infantilisation

Encourager la personne dans son indépendance, c’est la soutenir (si elle le désire) dans ses projets, lui apporter du soutien dans les moments difficiles et la valoriser dans ses réussites ;  cette dynamique positive est essentielle et est un gage de respect et d’admiration réciproque.

N’acceptez pas les mauvais traitements

Sortir de la dépendance affective c’est refuser les mauvais traitements. Quelque soit la situation de l’autre personne, il n’y a rien qui justifie des actes malveillants. Évitez de trouver des excuses. Établissez des limites claires et soyez cohérent dans vos actes. Prenez des mesures pour vous protéger.

Gérez les conflits avec maturité

Affrontez les désaccords de manière constructive en cherchant à comprendre avant d’être compris. Dans toute relation, les désaccords et tensions sont inévitables. La clé pour naviguer dans ces eaux parfois tumultueuses réside dans la capacité à ne pas prendre les choses personnellement. Approcher les conflits avec ouverture d’esprit facilite la recherche de solutions et favorise une atmosphère de respect mutuel. Voici quelques stratégies pour mettre en pratique cette approche :

  1. Pratiquez l’écoute active : Avant de réagir, écoutez vraiment ce que l’autre a à dire. Cela peut aider à comprendre la racine du problème sans le prendre comme une attaque personnelle.

  2. Mettez-vous à sa place : Essayez de voir la situation du point de vue de la personne. Cela peut révéler des perspectives que vous n’aviez pas considérées et diminuer la tendance à prendre les choses à cœur.

  3. Exprimez vos sentiments sans blâmer : Essayez d’utiliser davantage le “je” pour exprimer vos émotions. Cela favorisera une compréhension mutuelle sans que l’autre ne se sente blâmer ni juger. Utilisez des phrases commençant par “Je me sens…” pour parler de vos sentiments sans accuser l’autre de les provoquer. Par exemple, au lieu de dire “Tu me rends triste”, essayez “Je me sens triste quand cela se produit”.

  4. Recherchez des solutions ensemble : Après avoir discuté du problème, brainstormez des solutions possibles ensemble. Cela transforme le conflit en une tâche collaborative et renforce votre lien.

  5. Accordez-vous une pause si nécessaire : Si les émotions deviennent trop intenses, prenez un moment pour vous calmer avant de reprendre la discussion. Parfois, un peu de temps et d’espace peut tout changer.

Respecter vos espaces personnels

L’autonomie dans une relation amoureuse ou non inclut également le respect des moments de solitude nécessaires à chacun. Discuter de l’importance de cet espace personnel et s’accorder des temps de ressourcement individuel ou avec d’autres personnes est fondamental. Ce respect mutuel de l’espace de l’autre témoigne d’une confiance et d’un amour profond. Vous avez le droit à votre jardin secret.

Vous aspirez à une vie où vos relations sont nourrissantes loin des chaînes de la dépendance affective? Chez Synergilibre, nous nous engageons à vous accompagner dans ce cheminement pour en sortir. Notre approche holistique et bienveillante vise à renforcer votre indépendance émotionnelle tout en retrouvant le plaisir d’être en relation avec les autres.

Qu’est ce que la technique d’autonomie affective?

Il s’agit d’une approche concrète cognitivo-comportemantale développée par Ginette Carrier. Sa méthode est complémentaire à un accompagnement psychologique traditionnel. L’objectif principal n’est pas de comprendre ou de soigner les blessures passées, mais plutôt de vous aider à prendre conscience de vos émotions, de vos sentiments et de vos pensées dans les situations où vous avez l’impression que votre bien-être dépend des autres. Cette technique vous permet de changer les schémas de pensée qui vous nuisent et de reprendre le contrôle sur votre vie émotionnelle.

Comment fonctionne la thérapie en autonomie affective ?

Durant 4 à 8 séances environ, vous allez expliquer à Andréanne Hatin, votre thérapeute en autonomie affective, les situations qui vous ont affectées au cours des semaines passées.

Un processus en 3 étapes :

  1. Verbaliser : Exprimez votre vécu et vos ressentiments (émotions, sentiments, pensées).
  2. Intellectualiser : Utilisez la logique de l’autonomie affective pour reconsidérer la situation.
  3. Agir : Atteignez une victoire subjective (votre bonheur ne dépend plus des autres) et une victoire objective (posez une action concrète pour vous respecter).

Les mots clés pour réussir : volonté, pratique et persévérance.

Cette méthode vous invite à reconnecter avec votre intelligence et à reprendre du pouvoir sur votre vie. Vous apprendrez à ne plus prendre les choses personnellement, à lâcher prise dans les situations sur lesquelles vous n’avez pas de contrôle et à vous confronter à votre irrationnalité pour sortir de la dépendance affective.

Pour de meilleurs résultats, Andréanne vous encouragera à pratiquer cette technique quotidiennement. Êtes-vous prêt(e) à vous responsabiliser en réalisant que vos manières de penser vous font du tort et vous font souffrir ?

  • Découvrez votre discours intérieur pour pouvoir agir dessus.
  • Apprenez à intellectualiser vos croyances pour retrouver une logique imparable.
  • Confrontez-vous à votre irrationnalité pour sortir de la dépendance affective.
  • Arrêtez de prendre les choses personnellement et prenez conscience de vos patterns.

Si vous souhaitez explorer davantage votre autonomie affective et retrouver un équilibre émotionnel, prenez rendez-vous avec Andréanne Hatin dès aujourd’hui.

Andréanne Hatin

Andréanne Hatin, enseigne la méthode d’autonomie affective, elle offre un accompagnement pratico pratique sur mesure pour naviguer vers une indépendance émotionnelle enrichissante. Si vous souhaitez explorer des situations concrètes et apprendre à renforcer votre autonomie affective au quotidien, prenez rendez-vous dès maintenant pour débuter un parcours transformateur. (Reçus disponibles en naturopathie)

Prendre rendez-vous

Ariane Warnant est une de nos psychologues qui vous aidera à faire l’introspection nécessaire pour retrouver votre autonomie affective. Elle vous accompagnera dans la compréhension de votre histoire personnelle et des causes possibles de cette “dépendance” affective. Si vous voulez faire des liens avec votre passé et retrouver votre autonomie affective, prenez rendez-vous dès maintenant pour détenir les clés de votre liberté. (Reçus disponibles en psychologie)

Prendre rendez-vous

L’amour et les relations enrichissent notre vie d’une multitude de façons. Pourtant, maintenir un équilibre sain entre connexion profonde et indépendance personnelle peut être complexe. Nous sommes là pour vous aider.